Ici archive

Collaborer efficacement en entreprise est un sujet de taille auquel de nombreuses organisations tentent de répondre, et ce de plusieurs manières à travers l’utilisation d’outils collaboratifs ou l’amélioration de l’environnement de travail. Dans cet article, nous vous présentons Confluence, la solution de l’éditeur Atlassian favorisant le partage de la connaissance et la collaboration à travers une plateforme à l’interface intuitive et ludique.

Qu’est-ce que Confluence ? Quels sont les principes de base ?

À l’instar de l’hydrologie où plusieurs cours d’eau se rassemblent pour n’en former qu’un seul, Confluence est ce lieu où les connaissances de chacun s’organisent, se structurent et se centralisent. Pour bien comprendre le fonctionnement de Confluence, nous allons plonger à l’intérieur de ses concepts primordiaux.

Les pages de Confluence sont la base de votre contenu, elles fonctionnent de la même manière que celle de Wikipédia à une différence près : elles sont dynamiques. Cette caractéristique leur vient de l’utilisation des macros lors de la rédaction de contenu et il en existe près d’une centaine (création automatique de sommaire, mention des collaborateurs, affectation de tâches, incorporation de lien, affichage dynamique de tickets Jira et bien d’autres encore). L’outil propose des modèles pour la création de page afin de gagner en temps et en facilité. Il en existe pour presque tout, des plans de projet aux notes de réunion, en passant par les guides de dépannage, etc. Et si vous ne trouvez pas votre bonheur, vous pouvez toujours créer vos propres modèles.

Les espaces de Confluence regroupent les pages et symbolisent un espace de travail dédié pour une équipe ou un projet. Vous pouvez par exemple choisir de regrouper tous les projets d’un département au sein d’un seul espace, ou de créer un espace pour chaque projet. De plus, chaque espace possède une page d’accueil et un blog, ce qui permet de faciliter la communication des annonces auprès de vos équipes. L’organisation de votre contenu se fait à l’aide d’une arborescence de pages hiérarchisées permettant de retrouver le travail simplement et rapidement.

Quelles sont les principales forces de Confluence ?

Si l’on devait imaginer un top 3 des fonctionnalités proposées par Confluence, la première position reviendrait à la recherche avancée. Cette barre de recherche ne permet pas seulement de trouver le nom d’un document, mais aussi de parcourir l’ensemble des données et des métadonnées de chaque page et de chaque espace. C’est-à-dire qu’à partir d’un minimum d’informations renseignées, Confluence propose une liste de résultats pertinents pouvant répondre à ce que nous cherchons. La recherche peut également être affinée grâce à des filtres comme les contributeurs, les étiquettes, le type de document ou encore par date de la dernière modification. En somme, une fonctionnalité puissante qui permet de gagner du temps.

La deuxième position sur ce podium serait attribuée à l’édition des pages étant donné les innombrables macros disponibles par défaut dans Confluence qui permettent de rendre le contenu dynamique et agréable à la lecture. Mais aussi par le grand nombre de modèles que Confluence nous propose lors de la création des pages, facilitant ainsi le quotidien des utilisateurs.

Et enfin la troisième place serait attribuée à la sécurité et à la gestion des permissions de chaque espace. En effet, il est impératif pour une organisation de contrôler qui peut voir, modifier et gérer le contenu. Par exemple, un espace de support utilisateur pour un outil quelconque doit pouvoir être visualisé par les personnes concernées, mais pas pour autant modifié par ces dernières. Confluence intervient en proposant une interface ergonomique de gestion des droits. Une formation rapide sur son fonctionnement et vous deviendrez un véritable expert de la sécurité de votre espace.

À qui s’adresse Confluence ?

Que vous soyez une grande ou une petite entreprise, une équipe multidisciplinaire ou ayant une expertise spécifique, Confluence est fait pour vous. Imaginé et développé avec un sens de l’esthétique, Confluence sera dès les premières utilisations d’une simplicité remarquable. À l’image de Notion qui s’impose auprès des étudiants Anglo-saxons, Confluence cherche à s’imposer dans le monde des organisations en tant qu’encyclopédie d’entreprise. De plus, Atlassian a déjà un pied dans l’étrier avec Jira.

Confluence est un outil puissant à lui seul, mais lorsqu’il est couplé à un autre produit ou une autre app, les résultats sont extraordinaires !

Atlassian

Comment implémenter Confluence dans un système déjà existant au sein d’une grande entreprise pour optimiser les processus et la capitalisation documentaire ?

#1 Cas d’usage rencontré auprès de l’un de nos clients

Dans le cadre de sa transformation digitale, le service Digital Marketing d’une grande entreprise souhaite améliorer ses processus autour de la maintenance applicative de ses applications. Son objectif : capitaliser et gérer les bases de connaissances de leurs projets d’un point de vue documentaire, mais aussi de gestion de projet. À ce jour, les créations de nouvelles demandes sont effectuées par de nombreux canaux – oralité, mail, conversation sur des outils tiers et Jira. La capitalisation documentaire est théoriquement effectuée sur Google Drive, mais dans les faits l’information se perd ou est difficile à retrouver. À la suite d’une étude du marché, l’outil Confluence Cloud a donc été validé dans le but de capitaliser et gérer les bases de connaissances des projets, tout en étant intégré avec Jira dans un second temps.

#2 Les outils déjà présents au sein de l’entreprise (intégration d’application tierce dans Confluence)

Cette entreprise a donc deux outils en partie adoptés par l’ensemble des collaborateurs qui sont Jira pour la gestion de projet, et Google Drive pour la capitalisation documentaire. Il est donc important d’intégrer ces outils dans les nouveaux processus lors de l’implémentation de Confluence. C’est un autre avantage de Confluence : son ouverture à l’intégration d’application tierce grâce à la Marketplace Atlassian. En effet, celle-ci propose une multitude de plugins conçus par d’autres éditeurs ou directement par Atlassian.

Jira étant un produit de la suite Atlassian, il peut être nativement intégré à l’instance Confluence après quelques paramétrages. Concernant Google Drive, grâce à la dernière version de Confluence Cloud, il est possible d’importer des Google Docs sans passer par un plugin de la Marketplace. Cependant, pour les fonctionnalités d’hybridation Google/Confluence, il est nécessaire d’y intégrer une app spécifique, par exemple pour l’affichage en temps réel de document Google Drive au sein d’une page.

#3 Comment Confluence a-t-il permis de répondre à la problématique posée ?

Confluence concorde parfaitement avec les besoins pré-identifiés de l’entreprise, à savoir :

  • La création d’une base de connaissances communes pour toutes les équipes et les départements afin de favoriser le partage de connaissances ;
  • La gestion des notes et des processus d’approbation des comptes-rendus ;
  • La possibilité d’avoir un suivi des actions centralisé ;
  • Une intégration obligatoire avec Jira Serveur et Jira Cloud ;
  • Et enfin, des indicateurs et des tableaux de bord consolidés pour favoriser la collaboration inter-équipe.

#4 Un accompagnement pas à pas : les solutions mises en place pour adapter Confluence aux besoins de l’entreprise

C’est ici qu’intervient Saegus pour délivrer une offre sur-mesure visant à optimiser la valeur de l’outillage et son adoption par les utilisateurs de l’entreprise. Trois axes d’intervention ont été définis :

  • L’initialisation de l’instance Confluence et des paramétrages associés auprès d’une population pilote, avant de passer à l’échelle. Le tout de façon itérative pour assurer la montée en compétences et l’autonomisation des leaders d’équipe ;
  • L’adoption de Confluence par les utilisateurs finaux en accompagnant les équipes dans leur montée en compétences à travers des parcours d’adoption sur-mesure (formation, jeux, “deep dive”) ainsi que des ressources d’auto-formation​ ;
  • Le support afin de maintenir l’accompagnement et l’adoption sur le long-terme​ des utilisateurs grâce à la mise à disposition d’un centre dédié​. Ce support permet également de faire évoluer les outils et de répondre aux besoins pouvant voir le jour à la suite de leur utilisation régulière.

Conclusion

En résumé, Confluence permet de collaborer en temps réel et de manière efficace grâce à ses fonctionnalités de partage, modification et communication.

Confluence permet aussi de trouver l’information facilement et donc de gagner du temps, ce qui par conséquence optimise les processus internes d’une entreprise. Grâce à son interface intuitive et ludique, Confluence boost la créativité des collaborateurs et permet d’obtenir un feedback rapidement sur son travail.

Son adaptabilité est l’une de ses forces : Confluence s’intègre parfaitement au sein d’une organisation possédant déjà de nombreux outils.

Mais au-delà de ses principales fonctions, Confluence est plus qu’un simple outil de prise de notes ou de référentiel documentaire. Il y aurait encore beaucoup de sujets à aborder, mais si nous devions définir Confluence en deux mots, nous choisirions ceux portés par la philosophie de Saegus : le Fun et l’Excellence !

Si vous souhaitez être accompagné dans l’adoption de ces outils ou dans vos projets de transformation agile, n’hésitez pas à contacter nos expert·e·s Acceleration Tactics !

Rédigé par Charles Werling, Consultant Acceleration Tactics

Votre équipe travaille en agile et vos cérémonies à distance manquent de dynamisme visuel ? Vous serez donc heureux d’apprendre que les solutions de nos partenaires Klaxoon et Jira, grâce à une interopérabilité datant de juin 2021, peuvent maintenant être utilisées de manière synchrone.

Klaxoon, par le levier du travail hybride, a pour objectif de permettre aux équipes de collaborer plus efficacement. Sa suite d’outils enrichit les réunions à distance ou en présentiel, en permettant de réaliser des sondages, de poser des questions efficacement et de passer de l’idée à l’action grâce à son board « hybrid ». 
Jira, destiné principalement aux équipes souhaitant travailler en agile, est un outil avancé de gestion de projets agile permettant de gérer des Product Backlog et de suivre leur réalisation.

L’intégration Jira-Klaxoon

Depuis juin 2021, les utilisateurs ont la possibilité d’intégrer les deux outils afin de bénéficier d’une synchronisation en temps réel. Grâce à cette intégration il est notamment possible d’importer de façon dynamique leurs demandes Jira dans le board hybride afin de bénéficier de la puissance de la visualisation dynamique.

Voici 3 bénéfices clés apportés par cette association :

#1 RÉORGANISEZ VISUELLEMENT VOS DEMANDES JIRA SANS LIMITES

Jira est un outil riche en termes de fonctionnalités concernant la gestion et la description de demandes ; mais reste limité pour organiser ou trier visuellement les demandes.

Grâce à l’interopérabilité, il est possible d’afficher les demandes Jira en temps réel sur des boards hybrides Klaxoon, en utilisant des templates mis à disposition ou en les personnalisant selon les besoins des équipes. 

Une fois l’intégration faite, les équipes peuvent alors visualiser et organiser leurs demandes sur une roadmap visuelle, animer un évènement de priorisation de Product Backlog ou encore animer des rituels d’équipe.
La mise à jour automatique des informations depuis Jira permet à l’équipe de connaitre l’état d’avancement des demandes en temps réel.

En bonus, l’option Live de Klaxoon permet aux équipes de rester sur le même outil lorsque les évènements sont réalisés à distance.

#2 SUITE À VOS ATELIERS DE CO-CRÉATION, SYNCHRONISEZ ET ENREGISTREZ VOS IDÉES SUR JIRA SANS TRANSITION

L’enrichissement du Product Backlog et la création de demandes sur Jira est un processus qui est rarement réalisé lors de sessions de brainstorming. En effet, il est recommandé de rédiger correctement toute demande sur Jira et de renseigner l’intégralité des champs obligatoires afin qu’elle soit compréhensible par tous.

La création rapide d’idées sur Klaxoon permet de libérer le potentiel créatif des équipes mais ne permet pas d’enrichir Jira avec les idées retenues.

Grâce à l’intégration, il est maintenant possible de transformer des idées Klaxoon en demandes Jira en quelques clics seulement.
Une fois créées dans le Product Backlog du projet Jira, les demandes peuvent être enrichies avec l’ensemble des informations nécessaires (description, priorité, etc.).

#3 VOS TICKETS SYNCHRONISÉS AUTOMATIQUEMENT D’UN OUTIL À L’AUTRE

Jira et Klaxoon étant synchronisés, les membres d’une équipe ayant accès au board Klaxoon peuvent suivre en temps réel la progression des demandes dans le workflow et accéder à son détail.  De ce fait, l’équipe réalise un gain de temps important et minimise les risques de perte d’informations.

De plus, les nouvelles demandes créées au sein du projet Jira, sont automatiquement créé dans le board Klaxoon sans action supplémentaire.

Notre avis

Chez Acceleration Tactics, département de Saegus expert des méthodes agiles et la gestion de projets, nous utilisons au quotidien ces deux outils pour l’animation d’ateliers d’intelligence collective ou l’animation de nos instances agiles. Selon nous, cette intégration permet notamment de fluidifier la transition de l’idée vers le ticket sans perte de temps ou d’information et d’assurer la transparence au cours d’un projet.

Cette intégration permet de centraliser l’information et de réduire le nombre d’outils utilisés du cadrage de projet à sa réalisation. L’ensemble des éléments sont capitalisés, l’information mise à jour en temps réel et accessible de tous.

Les équipes ayant adopté un fonctionnement hybride suite à la période de télétravail retrouvent ici la simplicité du tableau blanc physique – où elles peuvent organiser des post-its -, tout en bénéficiant du détail précis des demandes grâce à un outil de gestion de projet, Jira.

Cette intégration, complétée avec d’autres intégrations telles que Teams, permet de créer un réel hub de collaboration.

Si vous souhaitez être accompagné dans l’adoption de ces outils ou dans vos projets de transformation agile, n’hésitez pas à contacter nos expert·e·s Accélération Tactics ! 

Rédigé par Boris Palmier, Consultant Acceleration Tactics

Nous avons organisé le 19 octobre dernier, un petit-déjeuner avec notre équipe Agile en présence de clients curieux de découvrir notre approche et notre méthodologie pour appréhender des projets agiles. Notre partenaire Tristan Ouin représentant Atlassian ainsi que notre cliente Inès Boussemart, head of digital working à la Banque d’investissement de la Société Générale, nous ont fait le plaisir de leur participation pour livrer leur retour d’expérience.

 

Pour cette matinale, nous avons voulu retracer notre histoire qui nous a menée à une conviction : il ne suffit pas de vouloir faire de l’agile pour l’être !

Nous avons donc conçu et testé en interne notre propre centre agile selon une approche qui nous ressemble : l’alliance de la flexibilité à la rapidité. Petit à petit, l’agile est devenu moteur de la croissance de nos offres et de nos produits.
Aujourd’hui notre croissance s’accélère. Nous avons donc rendu notre framework scalable en l’outillant notamment avec les produits de notre partenaire Atlassian. Fort de toute cette expérience non seulement acquise via notre organisation interne, mais aussi par nos missions, nous accompagnons maintenant nos clients dans leur propre aventure agile :

 

“Le framework favorise le contact direct entre les demandeurs métiers et la scrumteam, permettant de délivrer une valeur au produit final. Saegus m’a aidé à adapter la méthodologie au contexte de l’entreprise et a mis à ma disposition les ressources nécessaires (proxy PO et Scrum Master) pour accompagner le projet, faciliter les échanges et faire de l’acculturation pour mieux intégrer la méthode.” Aurélie Del Rosario, product Owner et responsable marketing relationnel & digital, Unéo

 

“L’accompagnement de Saegus nous a permis de mettre en place un framework agile qui nous a permis de se concentrer sur les objectifs à plus haute valeur ajoutée contrairement à la méthode classique orientée tâches.” Inès Boussemart, head of digital working, banque d’investissement Société Générale

 

Pendant nos échanges avec les participants, nous avons projeté notre audience dans des cas d’usages plus concrets en réalisant une démonstration : pendant 20min, nous nous sommes mis dans la peau d’un membre de l’équipe marketing, d’un coach agile et d’un membre de l’équipe innovation d’une société “virtuelle” Foody. Nous avons alors démontré comment notre approche outillée permet de piloter et de valoriser d’une manière efficiente et transparente l’ensemble des projets et équipes agiles via un centre agile unique en son genre.

 

Pour en savoir plus sur notre approche et la manière d’appréhender l’agile dans les projets que nous conduisons pour nous et nos clients, n’hésitez pas à demander un rdv à gaelle.pommereau@saegus.com.